samedi 3 novembre 2007

Sur invitations

Seuls les plus chanceux ou les acharnés de la première heure ont pu assister à la Nuit Zébrée du vendredi 2 novembre. La salle Victoire 2 "non fumeur" donc sans fumée se vidait et se remplissait au rythme des passages des artistes sur scène: besoin de nicotine oblige.
Bibi Tanga et le Professeur Inlassable lancent la danse et chauffent le public. C'est soul et chaleureux, on voyage avec eux. La Nuit Zébrée commence tranquilou. Vient le tour des deux DJs de chez Chinese Man records: dès les premières secondes, yeah! Tout le monde se dandine et balance la tête, "mais c'est du bon ce son!" J'ai bien aimé "Passin' me by" de Pharcyde, mélangé à des sons du soleil levant, du funk brésilien et du hip-hop des favelas. Les Beastie Boys sont aussi passés par là et ont laissé la place au morceau "Hit the road Jack!". Les deux gars aux platines font plaisir à voir et nous réservent des passe-passe ingénieux et quelques pas de danse avisés (salsa?). C'est au tour de Socalled d'investir la scène. Le MC de Montreal fondateur du hip hop klezmer a des airs de Coluche. Mais il est aussi DJ, pianiste, accordéoniste et prend de très belles photos (jetez un oeil sur son site). Il est accompagné d'une choriste qui nous fait penser à une chanteuse de country: étrange mélange, mais intéressant! Ils terminent sur leur morceau "novaïsé": "(These are) the good old days". Le défilé des artistes s'achève avec DJ Chloé, qui envoie de la bonne minimal electro, celle qui vous fait bouger la tête à la manière d' un poulet. Mais déjà la salle se vide pour la dernière cigarette. On part sur un bilan positif. La musique, la bonne, la vraie vit toujours. PS: Ce report est incomplet car je n'ai pas assisté au Nova Soundclash qui réunissait des gens de Nova sur scène pour un nova misk. Toute mes excuses pour cette désinformation.