jeudi 31 juillet 2008

Heartbeat

Laurent Garnier a sorti un bouquin en 2003, intitulé Electrochoc, et qui relate l'histoire d'amour qu'il vit avec la musique depuis petit. Ce livre est une pépite. Car il n'y a rien de tel qu'une personne qui a vécu avec ses tripes la naissance de la house et de la techno pour vous faire vibrer et raconter avec le plus de vérité ce qui a pu se passer. A la manière des grands-pères qui ont vécu la guerre. 
Je suis novice en matière de musique électronique, pourtant ce livre m'a passionnée et je l'ai dévoré avec l'envie de le relire aussitôt terminé. C'est dingue tout ce que ce gars a traversé. Et j'envie quelque part toutes les émotions qu'il a ressenties et transmises à travers la musique. Quand j'ai refermé Electrochoc, je me suis dit que j'avais manqué quelque chose de vraiment énorme. Un mouvement, une vague de contre-culture foisonnante et avant-gardiste, qui a été néanmoins asphyxiée par le business, la répression, les préjugés et la peur. 
Laurent Garnier est un dingue de musique, un passionné qui a mené sa barque en restant intègre. Il fait de la musique non pas pour pouvoir poser dans des pubs pour du gel (David Guetta, si tu me lis...) mais bien pour donner du plaisir aux danseurs. 
Bourré de références, véritable chronologie de l'évolution de la musique "underground", plein de vie et de coups de folie, ce livre, je vous le conseille avec la plus grande bienveillance.